Aller au contenu principal du site
04 88 92 73 56

Bien circuler dans son logement

Conseils

Dans le domaine de l'aménagement d'intérieur, la notion de circulation est primordiale. L'agencement d'un lieu de vie nécessite la création d'une harmonie entre les zones fonctionnelles et les zones de passage, afin de vous proposer un habitat conforme à vos usages.

 

Ces chemins créés entre les différentes pièces sont souvent assurés par les couloirs, des espaces clos spécifiquement dédiés à la circulation. Ils peuvent aussi se matérialiser de façon plus ouverte, avec des espacements pensés pour cheminer facilement entre les meubles et les espaces de vie.

 

Certains agencements permettent de mettre en valeur ces lieux de passage, qui doivent être soigneusement réfléchis pour améliorer votre confort au quotidien.

 

 

Habiter un espace de passage

 

Le couloir et le corridor se caractérisent tous deux par leur forme étroite. Par définition, ces espaces purement utilitaires servent à faire communiquer plusieurs pièces entre elles. Les deux termes ne sont pas d'exacts synonymes : le mot "corridor", de moins en moins usité, correspond souvent aux espaces communs, reliant plusieurs appartements entre eux.

 

Les couloirs sont très utiles, mais rarement mis en valeur par leurs propriétaires, souvent frustrés de la perte de place qu'ils occasionnent. Souvent dépourvus de fenêtres, ils conservent leur réputation d'espaces perdus et sombres, ne proposant pour perspective que des portes alignées.

 

Pourtant, des solutions simples à mettre en œuvre peuvent redonner vie à ces lieux de passage. En suivant nos conseils, vous découvrirez comment recommencer à habiter ces corridors ou couloirs. Vous pourrez à nouveau profiter de précieux mètres carrés, redevenus des espaces de vie à part entière avec nouvelles fonctionnalités.

 

 

L'organisation des espaces

 

Le long espace mural des couloirs offre l'occasion idéale de créer de nouveaux rangements. Qu'il s'agisse de créer des placards en empiétant légèrement sur la surface des pièces adjacentes, d'ajouter des étagères ou même d'y intégrer une bibliothèque, les corridors occupent ainsi une double fonction. Aménager un lieu de passage en y mêlant mobilier et architecture redonne une nouvelle dynamique à l'espace.

 

Les portes du couloir mènent traditionnellement à différentes pièces de l'habitat. Vous pouvez cependant jouer avec les codes et dissimuler derrière une porte de placard plus discrète un espace inattendu, comme une mini buanderie, une salle de bains, un dressing, un cellier... Ceci permet d'harmoniser visuellement l'aspect du couloir pour créer l'illusion d'un lieu épuré, reposant et décoratif.

 

 

La séparation des pièces

 

Parfois, l'espace du couloir est trop large pour être seulement dédié à la circulation, mais pas assez vaste cependant pour permettre d'aménager une véritable pièce. En y concevant un dressing par exemple, il est possible de réinvestir ces zones et de gagner de la surface dans les pièces à vivre.

 

Ces garde-robes privatives permettent de créer de véritables suites parentales, lorsqu'elles communiquent avec la chambre des adultes. L'univers des enfants peut aussi être agrandi, leur espace de jeux étant libéré des placards de vêtements.

 

 

L'aération d'espaces

 

Le couloir n'est pas voué à rester un espace long et étroit : rien n'oblige à ce qu'il mesure seulement 1m sur toute sa longueur. En anticipant son agencement dès sa conception, vous pouvez y ménager de petits élargissements, pour créer une zone de lecture confortable, un petit espace de bureau ou même un vestibule, pour y ranger vos manteaux, chaussures et sacs à main.

 

En jouant sur les volumes et les lumières, vous parviendrez à créer une véritable illusion d'optique pour redonner chaleur et convivialité à cet espace souvent réputé assez froid.

 

 

Bien circuler en optimisant l'espace

 

En aménagement intérieur, un dégagement désigne un espace central de faible surface, qui sert de palier entre plusieurs pièces. Cette solution peut s'avérer plus judicieuse qu'un couloir dans certains cas, en proposant une alternative à l'aspect longiligne du corridor. Une surface carrée ou rectangulaire disposée au centre de la maison permet d'optimiser la circulation et de créer un espace plus chaleureux. À l'étage, une fenêtre de toit peut s'intégrer plus facilement que dans un étroit couloir, pour apporter un éclairage naturel à cette zone de passage.

 

Les pièces peuvent aussi communiquer entre elles, notamment s'il s'agit d'une chambre parentale et d'une salle de bains, ou d'une cuisine avec un espace de séjour ou un salon. Lors de l’aménagement intérieur, il faut alors étudier attentivement l'ergonomie des lieux, pour prévoir les espacements nécessaires entre les éléments mobiliers.

 

Une observation des usages des habitants et de la fonctionnalité de chaque zone permet d'articuler judicieusement les pleins et les vides pour créer un flux de circulation naturel entre les pièces.

 

Pour gagner de l'espace et faciliter la circulation dans les appartements de petite superficie, les architectes d'intérieur conçoivent de plus en plus de zones à fonctions multiples. Un module cubique compact, placé au centre d'une pièce, peut par exemple servir à la fois de bureau, d'espace de rangement et de meuble d'entrée.

 

 

Le découpage des pièces sans cloisonnement

 

L'espace des maisons ou appartements avec de très grandes pièces n'est pas toujours bien exploité. La plupart des constructions neuves ou rénovées suppriment le cloisonnement entre le la cuisine, la salle à manger et le salon.

S'il offre un cadre de vie très agréable, ce vaste lieu de vie doit être redécoupé visuellement, afin de distinguer ses diverses fonctions et de proposer une véritable logique de circulation. Cette distinction passe par des agencements intérieurs bien pensés et par une bonne gestion des espaces et de la lumière.

 

Le mobilier lui-même peut servir à rediviser les espaces intérieurs. La conception de meubles sur mesure adaptés à votre espace de vie ou la création d'ouvertures comme des baies vitrées peuvent participer à une circulation plus harmonieuse dans la pièce.

 

Créer un contraste entre les matières et les couleurs est également un bon moyen de matérialiser la logique entre les différentes zones d'une même pièce. Vous pouvez aussi jouer sur l'ombre et la lumière, avec des jeux de clair-obscur, des surfaces transparentes ou des panneaux muraux plus ou moins ajourés.

 

 

L'espace de travail en bonne place

 

Les logements ne prévoient pas toujours une pièce entièrement dédiée au travail. Pourtant, disposer d'un bureau n'est pas réservé uniquement à ceux qui travaillent à domicile. Chaque membre de la famille peut souhaiter disposer d'un espace fonctionnel pour répondre à un courrier, naviguer sur internet...

 

Toutefois, la tendance est plutôt aux espaces de bureau sur mesure, non cloisonnés, capables d'apparaître ou de se dérober selon les besoins. En étudiant vos habitudes et votre rythme de vie, vous pourrez décider si un simple secrétaire se transformant en étagère dans l'entrée vous suffit, ou s'il faut penser un espace plus confortable, pour envisager un travail assis sur une plus longue durée.

 

Un espace de bureau ouvert peut se combiner avec une zone de rangement, afin de faciliter le classement des documents administratifs, des factures ou des courriers. Le tout peut être intégré à un placard, avec une tablette amovible. Ainsi, le bureau disparaît lorsqu'il n'est pas utilisé.

 

Les escaliers créent souvent des espaces perdus, qui gagneront à accueillir des étagères de rangement et peuvent parfois supporter l'ajout d'un bureau de petite dimension.

 

Chaque habitat peut dévoiler des solutions de circulation et d'aménagement inattendues. En créant des zones ouvertes, délimitées par le choix des matières et des coloris du sol, des murs, des plafonds et du mobilier, il est possible d'optimiser l'espace en imaginant plusieurs destinations à un même lieu. Votre logement s'adapte alors à vos besoins et chacune des pièces de vie offre un volume agréable et fonctionnel.